Toutes les vidéos du tournoi de golf du Canadien

McDavid Marc Bergevin était parmi les premiers à s’adresser aux médias lors du tournoi de golf annuel des Canadiens de Montréal, lundi.

Avec le départ du vétéran Andrei Markov, plusieurs se questionnent sur la forme que prendra l’unité défensive. Malgré de nombreux changements, le directeur général du club y voit du positif.

« Pendant le camp d’entraînement, Claude (Julien) va essayer de faire des expériences, a expliqué le DG. On a amené (David) Schlemko, on a Karl Alzner, on a Jordie Benn qui revient, Joe Morrow et Brandon Davidson... Il y a beaucoup de compétition à l’interne et je sens que c’est un beau problème à avoir. Il y a aussi Mark Streit qu’on a ajouté en juillet. On a eu plusieurs changements en défensive, mais je suis certain qu'à cette position on s'est amélioré. »

Bergevin s’est également penché sur le cas de Jakub Jerabek quand on lui a demandé s’il pouvait s’agir d’une carte cachée pour l’équipe. À 26 ans, Jerabek n’a jamais joué dans la Ligue nationale, lui qui a amassé 5 buts et 29 aides dans la KHL avec Podolsk Vityaz la saison passée. Il évoluait auparavant avec Plzen HC, dans l'Extraliga tchèque.

« Les joueurs prennent les décisions pour nous, de dire Bergevin. Ce serait une musique à mon oreille de voir un jeune comme ça qui arrive à Montréal et qui se taille un poste dans l’organisation. »

Les négociations ont été longues avec le clan de Markov mais n'ont pas été concluantes. Le Russe a finalement choisi de retourner dans son pays natal. Selon Bergevin, l’écart au niveau salarial était significatif, on parle d'environ un million de dollars.

« Au départ, Andrei voulait une entente de deux ans. Ça, c’était vers le repêchage. Ce n'était pas une chose qui m'intéressait. Quand ça arrive, il faut regarder ailleurs. On a fait des transactions, on est allé chercher David Schlemko. Puis, Andrei a changé d'idée. On était encore intéressé à l'avoir et on lui a fait une bonne offre d’un an. Je croyais sincèrement qu'il l'aurait prise, mais il a décidé de retourner en Russie. C'est décevant, mais c'est aussi son choix. »

Des départs surprenants

Un autre départ majeur est survenu pendant la saison morte, cette fois en attaque.

Alexander Radulov a préféré faire le saut dans l’Association Ouest pour se joindre aux Stars de Dallas.

C’est une situation qui a surpris le DG étant donné qu’il a jugé équitable l’offre faite par le CH.

« Je suis satisfait du travail de Bergevin »

« On a fait une offre à Alex qui est la même qu'il a prise à Dallas avant même que les Stars se présentent sur la marché. Je respecte sa décision, c'est son choix à lui, mais c'est certain que l'offre qu'on avait faite était très alléchante parce qu'il l'a prise avec Dallas. »

À ce sujet, Radulov avait pourtant dit que le CH n’avait pas réussi à égaler l'offre des Stars, ce que le DG a nié.

« Il y a plusieurs choses qu'il a dites et ce n'était pas les vrais faits », soutient-il.

Par ailleurs, le CH profite d’une marge de manœuvre de 8,4 millions de dollars sur la masse salariale. Bergevin ne ferme la porte à aucune opportunité, mais pour l’instant, rien ne semble se tramer.

« Je me répète toujours, je cherche toujours à améliorer l'équipe. Avoir une masse salariale qui nous donne de l'espace, c’est un atout, alors on va regarder ça de près. C’est certain que c’est une chose qui est le fun à avoir, mais aujourd’hui il n’y a pas de joueurs disponibles, donc on ne va pas dépenser pour dépenser. »

Le CH... sans joueur russe